Narbonne Aviron Club : site officiel du club d'aviron de NARBONNE - clubeo

Bilan du week-end à Libourne

15 mai 2014 - 22:36

Mathilde, Pauline et Agathe ont connu une compétition riche en émotion !

Le samedi, l'horaire prévu pour la course de Mathilde nous obligeait à se lever tôt. Il fallait rejoindre Libourne (à 15km du camping), retrouver notre bateau (transporté par nos amis du club de La Grande-Motte), le monter....

Mais avec le stress de sa première compétition, en skiff et sur 1500 m qui plus est, Mathilde n'a pas eu besoin de réveil !

Partie un peu lentement dans la série n°4, Mathilde a ensuite trouvé un rythme qui lui a permis de ne pas trop se laisser décrocher par des filles visiblement bien plus expérimentées. Elle a même trouvé les ressources pour accélérer aux 500m pour terminer finalement 27ème sur les 33 concurrentes inscrites. 

Malgré les félicitations sincères de ses supporters, Mathilde était un peu déçue de ne pas acrocher la finale C.

 

Le lendemain, Agathe et Pauline ne couraient qu'à 12h55. Et comme le bateau était monté, que le parcours avait été reconnu, nous avions presque droit à une grasse matinée. Nous sommes toutefois arrivés assez tôt sur le plan d'eau et nos rameuses ont débuté leur échauffement.

Mais alors que nous commençons à préparer la mise à l'eau du bateau, nous apprenons que l'horaire de la course a été avancé d'une heure ! Et il est trop tard pour rejoindre le départ.

Aussitôt, nous nous précipitons vers la tour des juges.... et obtenons que les filles courent dans une autre série. En fait elles seront alignées avec des quatre de couple cadet masculin. En série, seul le temps compte en effet.

La course se déroule bien, même si les garçons sont évidement loin devant. A 500 m de la ligne, Pauline ressent une violente douleur au bras. Elle s'accroche malgré tout, Agathe serre les dents pour compenser... et elles terminent sans que personne sur les berges ne se doute de rien.

Mais Pauline demande à Mathilde de la remplacer pour ramener le bateau au ponton de débarquement, tant la douleur est vive.

Vingt minutes plus tard, Pauline va mieux, surtout quand arrive la bonne nouvelle: le bateau Narbonnais a signé le 5ème temps sur les 21 inscrits et se qualifie donc pour la finale A !

Jusqu'à 18h, nous allons espérer que la douleur disparaisse. Courageusement, Pauline tient à prendre le départ, mais malheureusement après 200 m de course, elle doit se rendre à l'évidence: il faut abandonner.

BRAVO A TOUTES LES TROIS LES FILLES et bon rétablissement à toi Pauline.

Commentaires